Françoise
Françoise

Le mois de Mars étant celui de mon opération, qui sera suivie de 3 semaines de convalescence, je m'emploie à avancer au mieux et à anticiper sur la suite.

Il me faut concevoir le mur Ouest, peu facile d'accès car du côté de chez David, le sol est situé 2m plus bas (cela veut dire l'emploi d'un échaffaudage conséquent, ce que je souhaiterais éviter). De son côté, David bâtira (mais bien plus tard) selon la tecnique GREB : Ses bottes de paille seront, rang par rang, recouverte de 6 cm d'un enduit terre coulé dans des coffrages de part et d'autre. Il faut par ailleurs prévoir entre nos deux murs un joint de dilatation. Enfin, pour la mise en oeuvre du "terre-paille", un coffrage extérieur est nécessaire.

Dissuadée par Jean-Yves, mon architecte, de réaliser ce mur en béton cellulaire pour des raisons d'isolation phonique, j'invente une solution qui puisse répondre à la fois à cette exigence et à toutes les contraintes évoquées plus haut.

Sur des tasseaux verticaux placés tous les 50cm, nous fixerons par l'extérieur des plaques de liège rainurées, de 4cm d'épaisseur ( ces plaques mesurent 50cm sur 100cm). Tous les mètres, nous visserons par dessus un tasseau horizontal. Ce travail sera mis en oeuvre de sorte à tout pouvoir installer depuis l'intérieur de la maison, nous dispensant ainsi d'un échaffaudage. Cette solution nous permettra également d'avoir un coffrage perdu de mon côté, pour le terre-paille, et du côté de chez David, pour l'enduit terre.

Cet aspect totalement créatif et un peu aventureux est assez exhaltant ! Nous ne saurons qu'en Mai, au moment de la réalisation, si nous pouvons réellement nous dispenser d'un échafaudage et nous saurons seulement en Juillet si ce matériau ainsi fixé peut servir de coffrage perdu pour le terre-paille...

 

 

Jean-Louis
Jean-Louis

 

 

 

 

 

Je m'emploie également à l'implantation des pièces du bas, la commande des matériaux nécessaires au plafond du séjour, à ce joint de dilatation, aux dalles de l'entrée et de la salle de bain.

Nous réalisons, avec Gilles, les coffrages des dalles et le 20 Mars 2013, la veille de mon intervention chirurgicale, Sylvain, Françoise D, Jean-Louis et Greg viennent nous prêter main forte pour couler non seulement les dalles de l'entrée et de la salle de bain mais aussi celle de l'atelier.

Maïté et Sylvain
Maïté et Sylvain
Greg
Greg

Un grain bref mais violent nous oblige à bâcher dans l'urgence...

Partagez votre site

ecohameaudandral.over-blog.fr

lhabicoque.jimdo.com